10 solutions pour adapter les logements aux besoins des personnes âgées

67% des personnes âgées de plus de 60 ans souhaiteraient vieillir dans le logement qu’elles occupent. Cependant, avec l’avancée en âge, les risques d’accidents domestiques augmentent. Comment faire pour les éviter ? Quelles solutions pour bien se loger ?

Plusieurs solutions s’offrent à la personne âgée pour bien vieillir chez soi : amélioration de l’habitat en fonction de ses besoins, avoir recours à des aidants pour continuer à effectuer les tâches du quotidien, ou encore choisir une formule d’habitat collectif. L’essentiel est d’anticiper ces choix, pour ne pas être pris de court.

 

VIEILLIR CHEZ SOI :

Si la personne âgée choisit de continuer à vivre dans son « chez soi », elle devra effectuer des travaux afin de l’adapter à ses nouveaux besoins.

1 . Réaliser des travaux

C’est souvent l’option préférée des séniors. Pour rester le plus longtemps à domicile, effectuer des travaux d’aménagement intérieur permet de maintenir l’autonomie en s’adaptant aux besoins afin d’éviter les risques d’accident.

La salle de bain est la pièce prioritaire. En effet, 46 % des chutes des personnes de plus de 60 ans se dérouleraient dans une salle de bain. Pour les prévenir, il est possible de faire différents aménagements : remplacement de la baignoire en douche plain-pied, mise en place d’un siège de douche mural, installation de barres d’appui, amélioration de l’éclairage, pose de carrelage antidérapant etc.

La cuisine est également une pièce nécessitant une réorganisation globale. Réorganiser les armoires pour garder tous les ustensiles à portée de main, remplacer une cuisinière à gaz par une cuisinière à induction sont des changements fréquents… et prudents !

 

2. Adopter des solutions connectées

Pour adapter son logement aux nouvelles problématiques liées à l’âge, la domotique peut être une solution accessible et sécurisante. En effet, elle permet d’automatiser de nombreux gestes qui posent soucis lorsque l’on perd en habilité. Concrètement, cela peut se traduire par l’automatisation du réglage de la lumière ou du chauffage, l’ouverture et la fermeture des volets, la détection de l’ouverture de la porte du frigo etc… L’installation d’un monte-escalier ou d’un détecteur de fumée peuvent aussi être pertinents pour empêcher certains risques de chutes ou d’inattention.

 

3. La téléassistance, la solution accessible à tous

La téléassistance est la solution facile et sécurisante pour la personne âgée qui souhaite continuer de pratiquer ses activités habituelles chez elle. Présence Verte, leader de la téléassistance, propose des offres spécifiques et adaptées aux besoins d’une personne confrontée à la perte d’autonomie. Sous la forme d’un bracelet ou d’un médaillon, simple d’utilisation, la téléassistance permet de sécuriser une personne âgée isolée, tout en rassurant son entourage. Son fonctionnement est adapté à nos ainés. Il suffit, en cas de besoin, d’appuyer sur le déclencheur pour alerter directement une centrale d’écoute qui se chargera de prévenir les secours nécessaires (membres de l’entourage ou secours publics).

 

VIEILLIR CHEZ SOI AVEC L’AIDE DES AUTRES :

Les services d’aide à domicile recouvrent divers types de prestations concourant au maintien à domicile des personnes âgées.

4. L’aide à domicile

L’aide à domicile effectue toutes les tâches que la personne âgée ne peut plus accomplir seule. Elle prend en charge l’entretien ménagé de la maison telle que la lessive, le repassage, mais aide également à l’intendance lors de la préparation des repas ou les courses. Elle peut aussi avoir pour mission d’assurer la toilette de la personne et de l’aider dans ses tâches administratives tout en préservant son rôle social.

 

 

5. Les soins infirmiers

Pour maintenir la personne âgée à domicile, elle peut aussi avoir recours à des soins infirmiers. Ceux-ci auront la capacité d’assurer le suivi thérapeutique de l’ainé, à travers l’administration des traitements et la réalisation d’injection ou de perfusion notamment.

 

6. L’ergothérapeute

 

Moins connu, l’ergothérapeute est un vrai soutien. Son rôle est d’étudier, de concevoir et d’aménager le cadre de vie de la personne pour le rendre plus accessible. Pour cela, il s’intéresse à évaluer les difficultés spécifiques des personnes dans leur lieu de vie afin de proposer des solutions d’aménagement du domicile.

 

 

VIEILLIR DANS UN « CHEZ SOI » COLLECTIF :

Si l’envie de vivre à domicile est souvent plébiscitée, il est également possible d’habiter autrement, en toute sécurité, dans des structures plus adaptées et agréable.

7. Les Résidences Services Seniors

Les « résidences services seniors » constituent un type d’hébergement privé accueillant des personnes âgées autonomes et actives. La résidence est organisée sous forme d’appartements indépendants, spacieux et confortables. Elles disposent d’espaces communs propices aux échanges entre résidents : restaurant, salle de sport, piscine, salon de coiffure, bibliothèque, salon TV etc. La résidence n’est pas médicalisée, mais elle peut être visitée par des professionnels de santé.

 

 

8. Les Résidences Autonomie

Les résidences autonomie constituent un autre moyen d’hébergement. Elles sont conçues pour accueillir dans un ensemble de logements adaptés aux aidants, des personnes âgées, majoritairement autonomes, sans incapacité. Les appartements sont de différentes tailles et les résidents sont en droit d’apporter leurs propres meubles pour se sentir davantage à l’aise. Les résidences sont dotées d’espaces collectifs et proposent divers services (blanchisserie, restauration, permanence nocturne etc…). Le coût des logements y est plus modéré.

 

9. L’Habitat Intergénérationnel

L’habitat intergénérationnel désigne un ensemble de logements conçus pour accueillir différentes générations : étudiants, familles, personnes âgées. Les différentes générations ne partagent pas le même toit mais vivent dans un même ensemble résidentiel. Les personnes âgées peuvent y trouver un environnement sécurisant et vivant pour bien vieillir. Les logements sont adaptés au vieillissement (des barres d’appui sont installées dans la douche par exemple) et des espaces communs sont mis à disposition. Le coût des loyers et des services est pensé pour que les retraités à petits revenus puissent être éligibles à ces modes d’hébergement. De plus, les personnes âgées qui vivent dans un habitat intergénérationnel peuvent bénéficier d’aides financières.

 

10. L’EHPAD

Acronyme de « Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes », ces structures médicalisées accueillent des personnes d’au moins 60 ans qui nécessitent des soins et des aides quotidiennes pour effectuer les tâches de la vie courante. Les EHPADs prennent en charge l’hébergement, la restauration, la blanchisserie, le soin et le maintien de la vie sociale en proposant des activités d’animation par exemple.

Une vie relationnelle épanouie est l’un des principaux facteurs de notre développement personnel. Un grand nombre d’études ont montré qu’être entouré, pouvoir discuter et partager, a un impact positif sur notre santé mentale et physique. En entrant dans le grand-âge, les aînés ressentent de plus en plus un sentiment de solitude, d’isolation. Quelles méthodes pour rompre la solitude des personnes âgées ?

Au fil des années et bien souvent malgré eux, les séniors font face à la perte de liens sociaux
due à un changement : déménagement, perte d’un proche, maladie, éloignement des cercles familiaux, perte d’autonomie
Finalement, les personnes âgées isolées s’ennuient, se sentent moins utiles et se rendent compte qu’elles manquent d’objectifs. Cette sensation est parfois suivie d’un sentiment d’exclusion et de désocialisation.

Notons que les personnes en situation d’isolement sont souvent seules, mais les personnes en couple peuvent également souffrir de solitude. Les conjoints peuvent se soutenir quotidiennement, mais il n’est pas rare de ne plus recevoir de visites, surtout en milieu rural.

Comment lutter contre l’isolement des personnes âgées ?

Plusieurs solutions existent pour prévenir l’isolement des personnes âgées où entretenir le lien social est primordial.

 

 

Astuce n° 1 pour lutter contre la solitude des personnes âgées : rejoindre un groupe d’activité pour créer du lien social1 – Rejoindre une association ou un groupe d’activité.

Marche, scrabble ou encore bingo, beaucoup d’association locales possèdent des groupes composés de retraités souhaitant se divertir. Rejoindre l’un d’en eux peut être l’occasion de faire des rencontres et de pratiquer une activité divertissante.

 

 

 

 

Astuce n° 2 pour lutter contre la solitude : adopter un animal de compagnie2- Adopter un animal de compagnie.

Nos amies les bêtes savent apporter une bonne dose d’affection au quotidien à leurs maitres. En fonction de votre mobilité, votre choix peut se porter sur un chien pour inciter à se promener plus régulièrement ou un chat pour passer des soirées bien accompagnées.

 

 

 

Astuce n° 3 : rendre visites aux petits commerçants3 – Rendre visite aux petits commerçants environnants.

Se rendre au marché ou dans nos commerces de proximité permet de créer un lien direct avec les vendeurs et autres clients. Echanger permet de tisser des liens sociaux tout en veillant à la qualité de vos repas.

 

 

 

Astuce n°4 : Faire appel aux aides de l'Etat pour maintenir le lien social4 – Faire appel aux aides de l’Etat.

L’État a mis en place des aides financières comme l’ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées) ou l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) grâce auxquelles les personnes âgées pourront recourir aux services d’aide aux personnes isolées âgées. Elles pourront bénéficier de plusieurs prestations comme la téléassistance à domicile ou encore les services à la personne qui comprennent entre autres la toilette, le ménage, des visites de courtoisie ou encore la préparation des repas. A défaut de pouvoir se déplacer, ces services permettent de garder un lien social tout en favorisant le maintien à domicile.

 

 

Astuce n°5 : Trouver un passe temps pour sortir de l'isolement5 – Trouver un passe-temps

Aquarelle, jardinage, écriture, peinture, couture, tricot ou encore mots croisés et sudoku, toutes les activités sont bonnes à pratiquer ! Peut-être pouvez vous-même partager cette activité avec l’un de vos proches ? De nombreuses rencontres se font autours d’une même activité.

 

 

 

Astuce n°6 : Créer un rituel social pour éviter l'isolement6 – Créer un rituel social

Organiser un gouter avec une personne du voisinage tous les mardis, participer au bingo le jeudi, planifier un repas par mois avec vos enfants. En plus de favoriser les liens, prévoir un rendez-vous périodique permet créer une attente et donner un but à vos journées.

 

 

 

Astuce n°7 : Appeler un ami et discuter pour maintenir le lien social7 – Appeler un ami et discuter

Depuis combien de temps n’avez-vous pas discuté avec vieil ami ? Et si c’était le moment de reprendre contact ? Parfois un simple appel téléphonique permet d’échanger et maintenir le lien social avec des personnes éloignées. La personne au bout du fil sera surement aussi ravie que vous de faire un brin de causette.

 

 

 

Astuce n°8 Ecrire une histoire personnelle pour lutter contre l'isolement8 – Ecrire une histoire personnelle

Ecrire aide à s’évader, poser ses émotions sur du papier est non seulement bénéfique pour le moral mais aussi pour sommeil et la mémoire. Raconter sa vie dans des écrits est le moyen de transmettre votre mémoire en héritage à vos enfants et petits-enfants qui se feront une joie de lire la manière avec laquelle vous avez rencontré leur papy ou encore quel était votre travail, vos passions…

 

 

Astuce n°9 : 9. Consulter un médecin pour sortir de l'isolement et restaurer le lien social9 – Consulter un ORL et ophtalmologue :

C’est prouvé, la diminution des facultés de vision et d’audition peuvent être synonyme de renfermement sur sois même. La consultation d’un spécialiste peut vous apporter des solutions alors n’hésitez pas à consulter pour restaurer le lien social.

 

 

 

 

Astuce n°10 : Demander de l'aide pour rompre la solitude10 – Demander de l’aide

Ne soyez pas gênés si vous n’arrivez pas à attraper une boite au-dessus d’une étagère ou bien des difficultés à vous occuper du jardin. Vos enfants, vos petits-enfants ou encore vos voisins seront surement ravis de vous aider.

 

 

 

Vous l’aurez compris, l’art de bien vieillir réside dans un équilibre entre bien-être physique et mental.

 

Afin de prévenir ces accidents de la vie courante, la téléassistance à domicile a prévu des dispositifs de sécurité pour aider les personnes âgées à pouvoir vivre confortablement. Simples et discrètes, ces solutions d’aides permettent à l’abonné d’alerter la centrale d’écoute en cas d’accident domestique. Comment fonctionne ce système ? À qui est-il destiné ? Et quels en sont les avantages ?

Les bracelets et montres alarme pour personnes âgées, qu’est-ce que c’est et comment fonctionnent-ils ?

Les montres et bracelets alarme pour personnes âgées sont des dispositifs reliés à des boîtiers appelés transmetteurs. Ces boîtiers munis d’un haut-parleur, transmettent l’alarme à la centrale d’écoute en cas de déclenchement. Le bip pour personne âgée peut être porté en bracelet ou en pendentif et informe, en cas de déclenchement, la centrale d’écoute. 

Une fois alerté, le télé opérateur procède à une prise en charge immédiate de la personne. En cas de chute, malaise, ou danger, une intervention rapide est effectuée par un membre du réseau de solidarité de l’abonné ou directement par les services de secours. Si toutefois il n’y a pas de caractère d’urgence, l’opérateur saura rassurer la personne âgée et lui prodiguer des conseils pouvant l’aider à retrouver confiance et éviter de futurs accidents.


Les avantages des bracelets ou des montres alarme pour personnes âgées

  • Le dispositif alarme personne âgée permet de joindre la centrale d’écoute à tout moment de la journée (7j/7 et 24h/24).
  • En cas d’absence d’un proche, cette solution garantit la sécurité des parents âgés.
• C’est un dispositif peu encombrant, léger et qui se porte facilement toute la journée grâce à son étanchéité.
  • Le design est discret.
  • Le dispositif alarme personne âgée permet au senior de circuler librement à son domicile en toute sérénité, sans crainte de changer ses habitudes de vie.
  • Le mécanisme est simple, efficace et pratique.
  • Les professionnels de la centrale d’écoute sont disponibles et à l’écoute 24h/24 et 7j/7 pour rassurer et conseiller les personnes âgées.

En savoir plus …

À quel moment est-il nécessaire de mettre en place un dispositif de téléassistance pour personnes âgées ?

Pour aider votre parent à bien vieillir, des mesures sécuritaires doivent être prises pour assurer son autonomie à domicile. Réagissez dès que vous voyez l’un de ces signes :

  • Lorsque la personne âgée suit un traitement médical qui affecte ses capacités motrices.
  • Si elle a déjà été victime d’une chute par le passé.
  • Si elle est en perte d’autonomie.
  • En cas de motricité réduite ou de handicap.
  • En cas de déficience visuelle
  • Si elle vit seule ou si son conjoint ne peut pas l’aider.
  • En cas de crainte de chute nocturne.
  • En cas d’angoisse ou de dépression.
  • Après un retour d’hospitalisation.

 

Comment bénéficier du dispositif du bracelet ou de la montre alarme pour personnes âgées ?

Si vous avez un parent âgé, fragilisé ou si vous-même vous vous sentez en difficulté, Présence verte peut vous assister au mieux et vous proposer une solution pour préserver l’autonomie au domicile.
350 conseillers Présence Verte sont disponibles sur toute la France et proposent un service complet d’installation du matériel à domicile.

Les services de téléassistance Présence Verte sont éligibles au crédit d’impôt à 50% pour la personne qui souscrit au contrat (aidant ou abonné). Dans certains cas, les caisses de retraite complémentaire, les communes et certaines institutions prévoient aussi des aides pour financer les prises en charge à domicile des personnes âgées en difficulté ou en situation de handicap.

Pour plus de renseignements, appelez-nous ou contactez-nous via notre plateforme :

Contactez-nous

Les différents types de téléassistance auxquels vous pouvez souscrire

La téléassistance s’adresse à toute personne vulnérable susceptible de nécessiter de l’aide à n’importe quel moment du jour ou de la nuit. Elle est ainsi recommandée pour les seniors en perte d’autonomie qui souhaitent rester au domicile mais peuvent être confrontés à des situations délicates.

Elle est également préconisée pour toutes personnes fragilisées  : une personne en situation de handicap, pour une femme enceinte dont la grossesse est compliquée ou les patients en sortie d’hospitalisation. Avec la téléassistance ils sauront en effet que les secours arriveront vite en cas de nécessité.

De multiples offres de téléassistance sont proposées. Il vous appartient de choisir un abonnement en fonction des besoins de votre proche, un senior encore actif n’ayant pas les mêmes besoins qu’une personne en perte d’autonomie par exemple.

Cernez vos attentes pour définir la meilleure formule

Comment bien vieillir? Cette question revient souvent dans les discussions des seniors. Dans la majorité des cas, il en ressort qu’il n’y a rien de mieux que de rester à son domicile le plus longtemps possible, en toute sérénité. Lorsque le maintien à domicile est possible, il permet aux personnes âgées de conserver une bonne qualité de vie, elles se sentent libres de leurs mouvements et surtout, elles évoluent dans un environnement où elles ont leurs repères.

En optant pour la téléassistance, votre proche ne se sentira jamais seul. Cette technologie est là pour veiller sur lui en cas de besoin. La perte d’autonomie de la personne est ainsi accompagnée. Une fois le service de téléassistance en place, vous savez que des professionnels restent à l’écoute 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

La téléassistance à domicile

La téléassistance à domicile consiste à équiper votre proche d’un bracelet ou d’un médaillon qui lui permettra d’alerter en cas de nécessité. Lors du déclenchement, un des opérateurs de la centrale d’écoute entrera en contact avec lui pour s’enquérir de la situation grâce au transmetteur et à son système d’interphonie puissant. En fonction de la situation, l’opérateur contactera les réseaux de solidarité de l’abonné et les services d’urgence si la situation le requiert.
L’opérateur de téléassistance traite l’appel d’urgence jusqu’à ce que son interlocuteur soit en sécurité ou pris en charge par les services spécialisés.

En savoir plus sur la téléassistance à domicile

 

Une vie plus dynamique grâce à la téléassistance mobile

La téléassistance mobile est l’option la mieux adaptée pour ceux qui s’adonnent à un sport ou à toute activité outdoor. Elle consiste à se munir d’un téléphone spécial qui permet d’appeler les secours en cas de malaise, de chute ou de désorientation par exemple. Tout comme le médaillon, ces appareils sont dotés d’un bouton qui permet de déclencher une alarme auprès de la centrale d’écoute. Une fonction de géolocalisation permettra en outre aux opérateurs de vous repérer l’abonné rapidement si il n’est pas en mesure de répondre.

En savoir plus sur la téléassistance mobile

 

Quel type de bip adopter pour la maison ?

Bip de téléassistance : Le bracelet et le pendentif

Le bip pour personne âgée est le dispositif le plus sûr et le plus efficace pour sécuriser votre proche au quotidien. Vous avez le choix entre le bracelet et le pendentif. Aujourd’hui les abonnés font le choix de l’un ou de l’autre à part égale.

Ce bip est un émetteur muni d’un bouton sur lequel votre proche appuiera en cas de besoin. Celui-ci peut-être également couplé à un détecteur de chute brutale. En effet, la chute de personne âgée figure parmi les incidents qui préoccupent le plus les familles. L’important en cas de chute étant de limiter le temps passé au sol, la téléassistance permet une prise en charge rapide et efficace.

Bracelet détecteur de chute

Pour fonctionner, le bracelet détecteur de chute brutale possède un accéléromètre et un détecteur de pression atmosphérique qui détecte une perte de verticalité soudaine.

Ce dispositif d’alerte est étanche, il se porte même sous la douche. Il est également résistant aux chocs de la vie courante dans un usage normal et ne risquera donc pas de se casser en cas de chute.
Quelle que soit la forme choisie, les modèles sont aujourd’hui de plus en plus légers et discrets, il s’oublie vite une fois que l’on est habitué à son port.

L’intérêt de choisir un prestataire certifié

La téléassistance n’est pas un service qui s’improvise, puisqu’elle est balisée par la certification « NF Service – Téléassistance au domicile ». Un service qui répond à des directives vous garantissant des prestations sans faille. Une agence de téléassistance certifiée s’engage ainsi à :

  • Respecter une déontologie en misant sur un respect total de la vie privée du client et en déployant des prestations sur mesure qui répondent réellement à ses besoins
  • Mettre à disposition un matériel de qualité adapté au logement et aux attentes de tout utilisateur
- Assurer un entretien périodique de l’installation de téléassistance
  • Être disponible 24 h/24 et 7j/7 et garantir une réactivité optimale (moins de 3 minutes) chaque fois qu’une alarme se déclenche
  • Assurer un suivi de chaque dossier et rappeler le client après chaque alerte
- Mettre en place une contractualisation claire et transparente tout en facilitant les démarches d’abonnement et de résiliation
  • Déployer un service après-vente à l’écoute et performant
  • Développer une amélioration continue du service

Le prix de l’abonnement

Vous trouverez sur le marché de la téléassistance des prix assez différents. Pensez avant toute souscription, à vous assurer de quelques points importants : vient-on installer le matériel à votre domicile  ? Vous propose-t-on un service de suivi technique ou de maintenance  ? Ou se trouvent les opérateurs de votre centrale d’écoute  ? Comment sont-ils formés  ? Y a-t-il un délai de résiliation  ? De plus renseignez-vous sur les faveurs fiscales et les aides accordés par l’État ou les organismes sociaux.

Profitez d’un crédit d’impôt de 50 %

La téléassistance est un service à la personne. Souscrire à un abonnement de téléassistance vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 50 % si vous êtes imposables ou d’un crédit d’impôt pour la téléassistance pour senior de 50 % si vous ne l’êtes pas. Ces aides fiscales sont plafonnées à 6 000 euros par an, mais elles sont cumulables avec d’autres coups de pouce financiers.

Les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre

Le gouvernement a mis en place un éventail d’aides qui soutiennent les familles ayant recours à la téléassistance pour le maintien à domicile de leurs aînés ou de leurs proches handicapés :

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est attribuée à toute personne âgée de 60 ans ou plus en situation de dépendance. Ceci signifie qu’elle ne peut plus accomplir les actes courants de la vie quotidienne et/ou nécessite une surveillance soutenue. Cette aide lui permettra de payer son abonnement de téléassistance, d’acheter diverses aides techniques matériels ou de bénéficier d’un service d’aides à domicile.

  • Le plan d’action personnalisé (PAP) permet aux seniors d’accéder à des conseils et à des soutiens pour leur permettre de vivre dans les meilleures conditions.
  • La prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide accordée aux personnes âgées de 20 à 60 ans qui sont reconnues comme handicapées.
  • 

Certaines collectivités locales assurent aussi le financement de la téléassistance à destination des seniors, des handicapés et des personnes hospitalisées à domicile.

Avis sur la téléassistance

En un mot, la téléassistance garantit la sécurité des seniors en perte d’autonomie qui souhaitent rester chez eux, aux personnes ayant un handicap ou celles qui sont hospitalisées à domicile. Elle est indispensable, qu’ils vivent seuls, en couple ou qu’ils habitent avec des aidants qui ne peuvent rester avec eux en permanence.

Le SAV

Le service après-vente doit garantir que le matériel utilisé est de bonne qualité et fonctionnel afin que la sécurité du bénéficiaire soit assurée 24 h/24. Le prestataire doit aussi s’engager à réparer et/ou à remplacer tout équipement défaillant dans les plus brefs délais.

Téléassistance Présence Verte : plus de liberté et plus de sécurité

La téléassistance sauve des centaines de vie chaque année et permet aux seniors et à toute personne vulnérable de vivre sans crainte pour leur sécurité. Si vous aussi, souhaitez mettre en place une telle solution, renseignez-vous auprès d’un des 350 conseillers Présence Verte, il y en a un près de chez vous  !

 

Demande d’information

La perte de verticalité chez les séniors : un constat alarmant

Si nous savons naturellement ce qu’est une chute, il subsiste une vraie difficulté à définir cet événement complexe. On l’associe le plus souvent à des expressions comme perte d’équilibre survenue soudainement ou glissade involontaire.

Le vieillissement accroît d’autant la fréquence de chute de personne âgée. Celle-ci est plus génératrice de complications qu’on ne l’imagine : elle est en réalité la première cause de mortalité chez les plus de 65 ans. Et c’est précisément au sein de cette population qu’une personne sur 3 tombe au moins une fois par an. On constate que sur 400 000 chutes recensées en une année chez les séniors, au moins 12 000 ont entraîné un décès, et 50 000 une fracture du col du fémur. Après 80 ans, près de la moitié des personnes âgées sont touchées et, suite à une première chute, le risque de récidive est multiplié par 20. La Haute Autorité de Santé a d’ailleurs démontré que ces risques sont bien souvent multifactoriels et doivent être appréhendés avec la plus grande prudence.

 

Quels risques sont liés à la chute des personnes âgées ?

On dénombre de multiples effets inhérents aux facteurs initiaux intrinsèques (âge, état, pathologies, médicaments…) ou extrinsèques (sédentarité, malnutrition, habitat…) du sujet.

La chute peut provoquer des conséquences physiques (fractures, hématomes, plaies…) à l’origine d’une perte d’autonomie des personnes pouvant aller jusqu’à l’hospitalisation, une rééducation parfois longue chez le kinésithérapeute, voire l’impossibilité définitive de leur maintien à domicile. L’immobilisation prolongée, sans une prise en charge rapide des secours, peut induire des problèmes métaboliques majeurs tels que la déshydratation, la dénutrition ou l’hypothermie…

Chez certaines victimes, la perte de verticalité et l’incapacité à se relever ensuite génèrent un syndrome post chute et une perte de confiance importante. Il existe cependant divers moyens d’endiguer efficacement ces phénomènes comme la téléassistance pour personnes âgées.

 

Anticiper les traumatismes et accompagner les séniors en cas de perte de verticalité

Bien des chutes peuvent être évitées ou modérées avec quelques précautions et réflexes simples. Pour commencer, l’organisation des espaces de circulation et l’éclairage du lieu de vie sont des éléments cruciaux. Sur des sols glissants, l’utilisation ou la pose de solutions antidérapantes (semelles ou remplacement de sol) est vivement recommandée. Conserver ses affaires à portée de main peut vous protéger facilement contre les risques de chute. Il est également conseillé de faire installer des rampes (pour prévenir une chute dans les escaliers par exemple) ou des barres d’appui dans les pièces fonctionnelles de l’habitat.

Toutefois l’équipement du lieu de vie ne dispense pas des bons réflexes à adopter pour tous les gestes du quotidien. Se lever après avoir conservé une position assise ou allongée peut être source de vertiges ; il faut donc prendre le temps pour effectuer cette action. Si vous souffrez de troubles de l’équilibre, n’hésitez pas à utiliser un déambulateur. Pour toutes les tâches sources de risques, demandez à votre entourage ou faites appel à un aidant extérieur.
Vous devez apprendre les techniques pour vous relever seul en cas de chute. Un contrôle médical régulier est conseillé afin de vérifier l’état de votre pression artérielle (détection d’hypotension…), de vos articulations (ostéoporose au niveau de la hanche et des genoux, carences en calcium, en vitamine D…). La pratique d’une activité physique régulière et une alimentation équilibrée seront aussi vos meilleurs alliés contre les chutes accidentelles et les risques associés.

Et si malgré tout la chute survient, quelle est la conduite à tenir ? Même s’il n’y a aucun symptôme sévère, une consultation auprès du médecin traitant est néanmoins nécessaire pour écarter tout danger. Dans tous les cas, il ne faut jamais tenter de relever seul la victime, ni changer la position si elle ne peut pas se relever. Si la personne est inconsciente, il faut appeler le SAMU ou les pompiers, puis la couvrir. Pour une sécurité et une prise en charge optimales, il est recommandé de vous équiper d’une solution de téléassistance qui permettra de contacter en urgence les personnes concernées.

 

Téléassistance Présence Verte : prendre soin de soi et de ses proches en toute circonstance !

Activ’Zen : téléassistance à domicile

Vous souhaitez vous sentir en parfaite sécurité et libre de vos mouvements chez vous ? La solution Activ’Zen vous garantit l’autonomie et une téléassistance à domicile discrète, mais permanente en cas d’urgence. Elle se présente sous la forme d’un bracelet (ou d’un médaillon) qu’il vous suffit d’actionner et qui fera le relai avec vos proches ou bien directement les secours, en fonction de la gravité de l’incident.

Activ’Mobil : téléassistance mobile

Vous avez besoin de vous sentir en sécurité quelles que soient vos activités extérieures ? Activ’Mobil et son système de téléassistance mobile vous accompagne partout, peut déclencher la procédure d’urgence et aussi vous géolocaliser, si besoin, par simple pression d’une touche sur le téléphone mobile fourni et installé par Présence Verte.

Détecteur de chute

Et si vous voulez rassurer totalement vos proches tout en conservant votre autonomie ? C’est également possible avec le détecteur de chute Présence Verte. En cas de perte brutale de verticalité, il déclenche automatiquement une alarme et l’assistance peut intervenir, même en cas de perte de connaissance de la victime.

 

Protection et vigilance chez les aînés, les maîtres-mots pour une autonomie préservée

Parce qu’il est indispensable de conserver le plus longtemps possible la santé et l’autonomie des séniors, les bonnes pratiques et les solutions avancées en matière de téléassistance restent les moyens les plus sûrs pour lutter contre la chute de personnes âgées.

 

Contact

Présentation de la perte d’autonomie d’une personne âgée

Définition et causes de la perte d’autonomie

La perte d’autonomie de la personne âgée se traduit par la nécessité d’une aide pour l’accomplissement des actes simples de la vie quotidienne. Cette dépendance partielle ou totale peut être causée par un accident ou une maladie, la rendant invalide. Elle peut aussi résulter d’un déclin physique dû au grand âge. Heureusement, avec la téléassistance pour personnes âgées, vous pouvez préserver la sécurité de votre proche dépendant 24 heures sur 24.

Les signes qui montrent qu’une personne est en perte d’autonomie

  • Elle a besoin d’une aide pour se lever, s’asseoir, se mouvoir ou pour se mettre au lit,
  • Elle n’est plus capable de se changer, de se laver et de se nourrir seule,
  • Elle ne peut/veut plus cuisiner ni prendre soin de son intérieur,
  • Elle fait face à des pertes de mémoire,
  • Elle éprouve des difficultés à s’exprimer, à comprendre et à se faire comprendre,
  • Elle n’est plus à même de réaliser ses tâches administratives, ni à faire ses courses,
  • Elle ne peut plus prendre des décisions seules : elle ne peut plus organiser ses journées, planifier ses vacances, gérer ses finances, etc.
  • Son caractère change : elle se désintéresse de son environnement, elle peut devenir plus agressive ou dépressive.

La classification de l’autonomie d’une personne âgée

Pour qu’une personne âgée soit reconnue dépendante et pour qu’elle bénéficie de certaines aides, il faut qu’elle se fasse examiner par une autorité compétente : l’équipe médico-sociale APA départementale. Celle-ci se chargera d’évaluer son niveau de dépendance et lui attribuera une note GIR (Groupes iso ressources). Cette classification s’échelonne sur 6 niveaux, allant du Gir 1 au Gir 6. À titre indicatif, une personne Gir 1 ne peut plus bouger de son lit ou de son siège, ses facultés mentales sont affectées et elle doit être constamment assistée par des aidants. Un senior Gir 6 est reconnu entièrement autonome. Seules les seniors Gir 1 à Gir 4 peuvent prétendre à l’APA (L’Allocation personnalisée d’autonomie).

Les allocations autonomie personne âgée

9 Français sur 10 veulent vivre leur vieillesse chez eux, aussi des aides sont prévues pour favoriser leur maintien à domicile en cas de perte d’autonomie. Plusieurs aides sont proposées dont nous citons quelques-unes.

  • L’APA à domicile : elle est octroyée aux seniors de plus de 60 ans reconnues en perte d’autonomie, et ce, sans conditions de ressources ;
  • L’aide au logement qui est allouée en fonction des revenus du demandeur ;
  • L’aide-ménagère ;
  • L’aide à la téléassistance qui comprend le plan d’action personnalisé, la prestation de compensation du handicap.

Les risques présentés par la perte d’autonomie

Une personne en perte d’autonomie peut se retrouver dans l’une des situations suivantes :

  • Elle est plus exposée aux chutes et aux blessures ;
  • Elle ne prend plus soin d’elle et voit sa santé se dégrader ;
  • Sa vie sociale s’effrite et elle peut finir par se trouver isolée ;
  • Elle se décourage en raison de sa situation.

Comment y remédier ?

Préserver l’autonomie personne âgée est la meilleure solution pour qu’elle ait une bonne qualité de vie. Pour ce faire, plusieurs actions peuvent être entreprises.

Recourir aux services d’aide à la personne

Des auxiliaires de vie et des aides à domicile peuvent l’accompagner pour la réalisation des tâches de la vie quotidienne. Elles l’aideront pour la toilette, le lever et le coucher par exemple. Elles s’occuperont aussi du ménage, des courses, des démarches administratives et de la préparation des repas.

Les résolutions à prendre suite à la perte d’autonomie

Souvent quelques actions doivent être entreprises pour faciliter le quotidien du senior.

  • Un déménagement ou des travaux peuvent être envisageables lorsque son logement n’est plus adapté à sa condition physique ;
  • Un proche se dévoue pour l’assister au quotidien ;
  • Optimiser sa sécurité grâce à la téléassistance.

Présence Verte, au chevet des seniors en perte d’autonomie et de leurs proches

La téléassistance à domicile : Activ’zen

La téléassistance à domicile Activ’zen de Présence Verte vous permet d’entrer en contact avec un conseiller immédiatement, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Pour ce faire, il vous suffira de presser sur un médaillon ou sur votre transmetteur.
Cette solution de téléassistance convient aussi même si vous ne vivez pas seul. En effet, chaque fois qu’il s’absente, votre aidant sera rassuré en sachant que vous ne serez jamais seul en cas de souci.

La téléassistance mobile : Activ’mobil

L’offre de téléassistance mobile vous permet d’appeler à l’aide et d’être repéré par les équipes de Présence Verte pendant vos sorties. Vous pouvez ainsi continuer à mener une vie active hors de votre maison. Vous devrez simplement vous munir d’un téléphone spécial et d’appuyer sur une touche en cas de besoin.

Téléassistance connectée : Activ’dialog

La formule de téléassistance connecté Activ’dialog est constituée de l’offre Activ’zen combinée à l’utilisation d’un terminal Dialog’box. Vous êtes donc constamment à portée de voix et en plus, vous pourrez discuter avec vos proches et amis pour leur donner de vos nouvelles.

 

Pour conclure, la téléassistance, les aides à domicile et les coups de pouce financiers de l’État permettent à un senior en perte d’autonomie de vivre sereinement chez lui. Profitez vite des solutions innovantes de Présence Verte et en nous contactant.

Contact

Les personnes de plus de 75 ans, de plus en plus isolées en France

La majorité des personnes âgées préfèrent demeurer au domicile, pour garder leur indépendance et rester libres de leurs mouvements. En France, les statistiques révèlent que 23 % des personnes en situation d’isolement sont des seniors. Ces dernières se retrouvent souvent seules par choix ou parce qu’elles n’ont plus personne qui vivent avec elles.

Causes de l’isolement des personnes âgées

Au fil des années et souvent malgré eux, les aînés font face à une désagrégation de leur vie sociale pour diverses raisons :
– Perte de vue des amis (ces derniers ayant été admis dans des maisons de retraite, vivant avec leurs enfants ou étant décédés),
– Perte du conjoint,
– Dispersion des enfants,
– Absence de famille,
– Perte d’autonomie liée à leur grand âge et leur état de santé,
– Pouvoir d’achat trop limité.

Conséquence de cet isolement

À terme, les personnes âgées isolées finissent par s’ennuyer, elles se sentent moins utile et réalisent qu’elles manquent d’objectif au quotidien. À l’ennui succèdent également un sentiment d’abattement et enfin de la détresse.

Enfin, soulignons que ce ne sont pas uniquement les personnes vivant seules qui peuvent se sentir isolées, mais aussi les couples. Les époux peuvent se soutenir au quotidien, mais il n’est pas rare qu’ils ne reçoivent plus de visites et qu’ils ne soient plus en contact avec d’autres personnes.

Que faire pour ne pas se sentir seul ?

Quelques solutions existent pour palier à cette situation d’isolement.

S’inscrire à des visites de convivialité

Recevoir des invités permet de discuter avec des bénévoles, de s’épancher sur les petits tracas de la vie. Ces derniers sont également prêts à sortir avec les aînés, à les accompagner pendant leurs courses et à organiser des jeux de société pour passer des moments conviviaux ensemble.

Adhérer à des associations

Il existe des organisations dans lesquelles les seniors peuvent s’impliquer pour l’atteinte de leurs objectifs, sans qu’il leur soit nécessaire de contribuer financièrement. Ils se sentiront valorisés en jouant un rôle dans la société et en constatant que leurs efforts permettent de faire avancer leur association.

Le portage de repas à domicile

Il permet aux seniors de consommer des repas diététiques et sur-mesure tout en développant des liens sociaux avec les personnes en charge de la préparation des menus et de la livraison.

Adopter un animal de compagnie

Nos amies les bêtes sauront apporter de l’affection à leurs maîtres. Ces derniers se plairont également à s’en occuper tandis que les sorties les inciteront à faire une promenade quotidienne.

Les aides pour soutenir les aînés

L’État a mis en place des aides financières comme l’ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées) ou l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) grâce auxquelles les personnes âgées pourront recourir aux services d’aide aux personnes isolées âgées. Elles pourront bénéficier de plusieurs prestations comme la téléassistance ou encore les services à la personne qui comprennent entre autres la toilette, le ménage ou la préparation des repas.

La téléassistance

L’isolement peut amener à des situations embarrassantes, voir dangereuses, sans pouvoir demander de l’aide. La téléassistance donne la possibilité de contacter un opérateur 24h/24 et 7j/7 en cas de souci.

Présence Verte : 3 solutions pour être à portée de voix à tous moments

Activ’zen : la téléassistance à domicile toute l’année

La téléassistance à domicile consiste à vous équiper d’un médaillon ou d’un transmetteur sur lequel vous presserez en cas de souci : en cas de malaise par exemple ou de chute. Vous alerterez dans ce cas un conseiller qui contactera immédiatement vos proches ou encore les secours. Cette solution a un grand avantage : vous permettre de conserver votre autonomie sans être intrusive. Vous êtes également serein, car vous savez que vous serez immédiatement secouru s’il vous arrivait quelque chose.

La téléassistance mobile

Vous menez un mode de vie très actif et vous voulez toujours être en mesure de joindre les secours en cas de problème. La téléassistance mobile Activ’mobil consiste à vous doter d’un téléphone portable qui comporte une touche avec laquelle vous alerterez la centrale ou les secours. Il possède également une fonction qui permet de vous localiser rapidement si vous vous perdez.

La téléassistance connectée

Activ’dialog est une solution de téléassistance connectée qui vous permet de rester en contact avec la centrale, et aussi de converser ou de passer des appels vidéo avec vos proches et amis à travers la Dialog’box.

 

La téléassistance n’a que des avantages, puisque vous ne vous sentirez jamais seul, que ce soit chez vous ou pendant vos sorties. Les agents de la centrale sont en effet joignables 24 heures sur 24 et vous viennent en aide immédiatement après une alerte. Sans plus attendre, renseignez-vous sur les services qui vous conviennent le mieux et bénéficiez des prestations de Présence Verte aussitôt que possible.

Contact

Le travail isolé : qui est concerné ?

Dès lors qu’un travailleur effectue seul une tâche et qu’il se trouve hors de vue, de voix et sans aucun moyen de communication avec autrui, on parle de travail isolé. On comprend alors que les travailleurs isolés sont bien plus nombreux qu’il n’y paraît ! De plus, il serait faux de penser que le risque concerne seulement les travaux dangereux. L’isolement accroît la dangerosité de l’activité professionnelle quelle qu’elle soit ; et plus il s’inscrit dans la durée, plus le risque est important pour vos employés. Les activités de travail isolé, même occasionnelles, sont légions. Généralement, on pense d’emblée aux secteurs professionnels spécifiques de l’entretien, du dépannage, du gardiennage, de l’hôtellerie, ou encore des travaux commerciaux, à domicile, forestiers, agricoles entre autres… Mais saviez-vous qu’au moins 10% des salariés seraient concernés de façon ponctuelle ?

Code du Travail et travailleur isolé : que dit vraiment la loi ?

Face à la diversité des cas possibles et hormis certains secteurs professionnels assujettis à des recommandations particulières, il n’existe pas de disposition réglementaire spécifique au travail isolé. Mais dans le cadre de votre devoir général de sécurité (article L. 4121-1 du Code du travail), vous êtes tenu de supprimer, ou tout au moins de limiter, les situations à risques pour vos collaborateurs. Qu’est-ce que cela implique ? Cela vous confère la responsabilité de l’identification et surtout de l’évaluation des risques liés aux situations d’isolement. Vous avez l’obligation légale de fournir au travailleur isolé les ressources appropriées pour signaler toute situation de détresse et être secouru dans les meilleurs délais (article R4543-19 du Code du travail). La mise en place d’une procédure d’alerte et d’organisation des secours vous incombe également et ne tolère pas l’improvisation (article R4224-16 du Code du travail). Heureusement, il existe des solutions clés en main pour vous appuyer adéquatement dans ces démarches de protection du travailleur isolé (PTI).

Prémunir vos salariés isolés contre les risques professionnels

Vous le savez, les travailleurs peuvent encourir un certain nombre de risques lorsqu’ils sont en situation d’isolement. Vous avez effectivement la nécessité d’évaluer ces risques professionnels, mais les connaissez-vous ? Liés ou non au travailleur lui-même, ils peuvent trouver trois origines et formes différentes : médicale (crise d’épilepsie, angoisse, vertiges, problèmes cardiaques…), psychologique (comportements excessifs voire dangereux en réaction au stress, manque de formation ou inexpérience…) ou bien contextuelle (violence verbale ou physique d’origine externe à l’entreprise). Mais alors, comment les anticiper ? Organiser les activités, de façon à éviter les situations de travail isolé ainsi que les risques associés, ne suffit pas toujours. Il vous faut donc faire appel à des solutions techniques fiables, idéalement complétées par une permanence d’écoute, afin de pouvoir obéir à la réglementation.

Découvrez Activ’mobil Pro

Equipement de protection du travailleur isolé : choisir votre dispositif

Il existe divers dispositifs d’alarme du travailleur isolé (appelés aussi DATI), mais il est nécessaire de choisir celui qui pourra répondre le mieux aux potentiels accidents du travail et s’adapter à des conditions extrêmes. Le choix d’un dispositif résistant, portatif et paramétrable en fonction des travaux est donc important pour éviter les alarmes parasites et conserver la confiance des utilisateurs dans l’appareil. Vous éviterez ainsi des cas fréquents et préjudiciables où les collaborateurs couperaient volontairement leur dispositif de peur de déclencher de fausses alarmes. Plus encore, les DATI proposant un système de téléassistance avec des équipes qualifiées et réactives 24h/24 permettront de satisfaire de façon pertinente aux problématiques de sécurité du travailleur isolé. Comment ça marche ? La simple pression du bouton d’alarme de l’appareil ou son déclenchement automatique en cas de chute, malaise ou perte de connaissance par exemple, émet un appel d’urgence. Une fois cet appel identifié, l’opérateur situe la personne émettrice grâce à la géolocalisation, lui parle et évalue la nécessité d’une intervention des secouristes. Il prévient également les personnes désignées selon le protocole d’organisation des secours établi en amont. La combinaison de toutes ces fonctionnalités assure des délais plus courts d’intervention et une meilleure prise en charge du travailleur en situation de danger.

Activ’mobil Pro : la solution de téléassistance Présence Verte au service des travailleurs isolés

Certifiée AFNOR en téléassistance, Présence Verte peut apporter une réponse concrète à vos démarches de protection des travailleurs isolés grâce à une solution dédiée : Activ’mobil Pro. Consciente que la sécurité du travailleur isolé est une priorité qui engage votre responsabilité pénale, Présence Verte propose un accompagnement pas à pas vers une solution technique adaptée et efficace. Réunissant les fonctions recommandées pour satisfaire aux exigences de la législation, les solutions Présence Verte comptent déjà plus de 120 000 abonnés.

Contact

Souscrivez à nos offres de téléassistance et bénéficiez du crédit d’impôt services à la personne

Qui peut bénéficier du crédit d’impôt service à la personne ?

N’importe quel foyer qui réalise des dépenses liées à des services à la personne peut prétendre à une réduction d’impôt. La téléassistance pour personne âgée à domicile figure parmi les services éligibles, permettant ainsi à un senior de demeurer chez lui tout en préservant son budget grâce au crédit d’impôt service à la personne.

Cet avantage fiscal équivaut à 50% des dépenses effectuées pendant une année. Il est directement imputé sur l’impôt sur le revenu, réduisant notablement le montant de ce dernier.

Si vous êtes à la recherche de financements pour le règlement de votre abonnement, n’hésitez pas à vous diriger vers votre mutuelle ou vers votre caisse de retraite. Les départements et les communes disposent également d’un budget prévu pour soutenir ce type de projet.

Comment bénéficier de cet avantage fiscal ?

En complément de votre déclaration de revenus réalisée sur le formulaire cerfa 2042, remplissez le cerfa 2042 RICI pour déclarer vos réductions et crédits d’impôt. Vous y détaillerez les prestations réalisées telles que les services à la personne, les dons aux associations, les travaux menés dans le cadre de la transition énergétique, etc.

Un acompte de votre crédit d’impôt vous sera versé par l’administration fiscale au début de l’année. Pour évaluer son montant, elle se basera sur votre ancienne déclaration. Elle fera l’appoint en juillet et vous remboursera l’impôt trop perçu s’il est supérieur à la réduction d’impôt. En revanche, si cet acompte est supérieur à la réduction à laquelle vous aviez réellement droit, vous devrez restituer la différence. Si vous n’êtes pas imposable, le trésor public vous remboursera entièrement la somme dépensée.

Il est toutefois intéressant de savoir que les dépenses pour les services à la personne sont plafonnées à 12 000 euros chaque année : ceci signifie que le crédit d’impôt est limité à 6 000 euros. Ce seuil est néanmoins majoré de 1 500 euros par enfant, pour chaque personne âgée de 65 ans au moins ou par ascendant de plus de 65 ans qui bénéficie de l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie), la somme totale des charges ne devant toutefois pas dépasser 15 000 euros. Le montant maximal de la réduction d’impôt est donc ici fixé à 7 500 euros.

Ces dépenses sont plafonnées à 20 000 euros, et ainsi le crédit d’impôt à 10 000 euros, si un membre du foyer fiscal est reconnu invalide à 80%.

En savoir plus …

Service à la personne pour les seniors : quels sont les services et les produits proposés par Présence Verte ?

Nos services sont spécialement étudiés pour répondre aux besoins des seniors et de leurs familles. Grâce à notre offre Activ’Zen, vous vivrez chez vous en toute confiance et vaquerez sereinement à vos occupations quotidiennes sans la hantise de vous retrouver seul si un incident se produit.

La technologie au service des séniors

Avec Activ’Zen, vous conservez votre autonomie, vous êtes libre de vivre comme vous le souhaitez. Vous savez néanmoins que vous êtes à portée de voix 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et ce, sans risque d’intrusion de notre part dans votre vie privée. Vous serez en effet équipé d’un médaillon et d’un ou de plusieurs transmetteurs que vous activerez pour alerter la centrale d’écoute en cas de souci. Nos agents contacteront vos proches immédiatement ou appelleront les secours.

Des options qui vous garantissent une entière tranquillité d’esprit

Nous vous proposons 4 options auxquelles vous pourrez souscrire pour bénéficier de plus amples services :

  • L’option Sécurité : nous installerons un détecteur autonome de fumée à votre domicile. Notre centrale fera immédiatement venir les secours et vous portera assistance s’il se déclenche.
  • L’option Sérénité : elle prévoit le déclenchement d’une alerte si jamais vous chutiez brutalement. Le transmetteur préviendra la centrale qui prendra les dispositions nécessaires pour vous envoyer de l’aide.
  • L’option Convivialité : vous aurez l’opportunité de dialoguer avec nos opératrices en semaine, chaque fois que vous aurez besoin de vous confier. Vous pourrez aussi vous épancher avec un psychologue si vous le souhaitez.
  • L’option Confort + : nos équipes installeront des objets connectés dans votre maison pour la rendre intelligente. Des détecteurs de mouvements seront par exemple raccordés au Dialog’Box pour qu’il active une lampe ou pour former un chemin lumineux sur votre passage.

Des services avec une nette valeur ajoutée

Nous déployons notre réseau dans toute la France, ce qui nous permet d’ailleurs de nous positionner comme numéro 1 de la téléassistance dans l’Hexagone ! Nos agents ont également été formés pour être réactifs et pour être efficaces par rapport à vos attentes.

En tant que prestataire agréé, Présence Verte vous remettra un détail des services réalisés avec leur montant pour vous permettre de réaliser votre déclaration d’impôt et de crédit d’impôt. Il vous suffira de reporter la somme figurant sur cette attestation fiscale dans votre formulaire. Si vous avez souscrit à plusieurs services à la personne auprès de prestataires différents, vous y inscrirez le cumul de vos factures.

Contact